USA  JUILLET-AOUT 1974

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

nous quittons New York le 20 juillet pour traverser les Etats Unis d'est en ouest pendant 6 semaines avec notre fille de 4 ans. Nous avons environ 16000kms a faire en combi VW Westfalia. Nous voulons traverser les plaines céréalières, les montagnes, les fleuves Missouri et Mississipi, les ranchs, les Réserves Indiennes et visiter un maximum de parcs nationaux :

On part comme si on allait en week end a part quelques boites de conserves françaises achetées à l'épicerie du coin. Nous dormirons tous les soirs au camping, dans les states parks ou les parcs nationaux afin que Sabine puisse profiter de la piscine le plus souvent possible, notre confort est minimum pour un maximum d'aventure...Au moment du départ notre propriétaire est inquiet :

-vous allez a San Francisco avec la p'tite sans clim et avec seulement une glacière ???

- yes Sir why not !

Aux Etats Unis rien n'est compliqué, les routes qui vont vers le nord sont marquées "North" celles qui vont vers l'est sont marquées "East", vers le sud "South" et vers l'ouest "West", impossible de se tromper. On prend la 80 West direction San Francisco. Premier arrêt à 16h jeannot veut changer les 4 pneus du camion.

de New York à Badlands nous avons fait une moyenne de 750kms par jour, en levant le camp à 8h tous les matins et s'arrêtant vers 16 h, il fait en moyenne 38°.

Depuis 4 jours on traverse des plaines de maïs, blé, pommes de terre, à perte de vue, les fermes sont de minuscules points rouges perdus dans une immensité verte, loin de l'autoroute. A part en ville où on s'arrête le soir on ne voit personne, on croise peu de véhicules au centre des Etats Unis. Les jolies petites villes se ressemblent dans l'Ohio, l'Iowa et le Dakota du sud, une rue principale, des panneaux publicitaires tout du long des quartiers résidentiels autour avec de magnifiques pelouses sans séparation de voisinage, la Corn Belt dans toute son immensité !

 

ON THE ROAD avec ce diaporama rien que la route parcourue,  du bitume, de la piste d'un bout à l'autre du trajet  NY-FRISCO ALLER RETOUR :

BADLANDS


Mercredi 24 juillet fin de matinée changement brutal de paysage...nous voici a Badlands. L'érosion a magnifiquement creusé des vallées abruptes dans les plateaux riches de fossiles, une façade de montagnes aux reflets jaunes et violets dont la roche s'éffrite, ça grouille de serpents a sonnettes.

On approche du Mémorial National de Mont Rushmore les têtes des présidents Roosvelt, Lincoln, Jefferson, et Washington, gravées dans la montagne de granit  grossissent de plus en plus...Elles font 18m de hauteur

 

Le mémorial du mount rushmore se trouve dans les Black Hills, on va donc rendre visite aux cow boys avant d'aller chez les indiens en visitant le musée de Buffalo Bill à Cody,  et le Custer state park où le général Custer avait perdu la bataille contre les indiens à Little Big Horn...en attendant notre "chariot" peine dans la montée de Powder river pass qui nous mène à 2900 m d'altitude en première derrière un camion !

YELLOWSTONE

Dès l'entrée du parc le souffre nous irrite la gorge, l'eau du Yellowstone lake est claire si transparente...après l'installation au camp nous suivrons le sentier prévu a travers les Geysers, l'heure d'éruption étant indiquée nous en profitons au maximum, un trésor géothermique.

Parc national depuis 1872, il couvre environ 900 000hectares, en plus des sources d'eau chaudes, du lac et du canyon on ya croisé des ours bruns, noirs et des caribous, une riche faune en liberté qui se tient à l'écart des hommes.

Old Faithful, le "vieux fidèle" l'emblème du parc de yellowstone fait jaillir une colonne de vapeur de 100m de haut toutes les 90 mn environ. En l'absence de vent cette colonne s'élève droite, le vent en fait un mur c'est toujours impressionnant, non loin du geyser des bancs attendent les curieux avec les heures d'éruption.

MOUNT RAINIER

Le volcan du mont Rainier culmine à 4300m d'altitude. C'est un volcan en activité couvert de glaciers et de neiges éternelles, les pluies venant de l'océan pacifique se transforment en neige sur ce mont qui forme une barrière aux nuages. Mont Rainier est à 100kms de Seattle et 160 kms de l'océan dans l'état de Washington.

 

Entre Yellowstone et Mont Rainier la 90 West longe des ranchs immenses, traverse la vallée de beerlodge où se sont aventurés les premiers chercheurs d'or vers 1850, suivis des eleveurs quelques années plus tard, les bâtiments des ranchs sont en rondins, on suit la rivière c'est idyllique ! les petites villes de Wallace, Kellog et Coeur d'Alene vivent de la production de cuivre de zinc et d'argent.

Arrivés au pied du Mont Rainier on se jette dans la neige, il a fait très chaud depuis notre départ, l'air est sec et a part dans les montagnes il n'y a pas d'arbre ni dans les campings ni sur le bord de la route.

 

La route en lacets nous entraîne vers des panoramas extraordinaires, cols lacs, torrents, chutes d'eau, vallées profondes, c'est blanc, vert, clair, pur, vierge...trop beau...

CALIFORNIE

A 11h du matin le vendredi 2 aout voici le panneau "welcome to California" oubliée la chaleur et les kms,  au bas de la carte c'est écrit San Francisco...oubliés aussi les souçis de mercredi quand le VW s'est brusquement arrêté en panne...toc toc a la porte du mobil home au bord de la route, la vielle dame appelle le shériff qui prévient la dépanneuse,  on passe la nuit devant le garage, la pièce du circuit électrique est changée le lendemain matin à 10h... en route. La traversée du pays a été faite en 13 jours, on est dans les temps pour la suite de voyage !

 

LES GEANTS

Visite des parcs de redwood, muir wood et sequoia, forêts de conifères  dont la pousse est favorisée par le brouillard abondant dans cette zone et une altitude d'environ 1000m.

Le redwood est plus haut et plus fin que le sequoia, il atteint plus de 100m de haut, le sequoia 80m env mais peut faire 12m de large ! l'Avenue des Géants nous cloue au sol !!! on a beau levé la tête on verra jamais le sommet de l'arbre !

hallucinant le diamètre du sequoia ! ...poussez messieurs il paraît que certains d'entre vous ont plus de 1000 ans, vous serez encore là quand je reviendrai...

 

        SAN FRANCISCO

 

Allez on va faire un tour en ville ça nous changera. Le  golden Gate est dans le brouillard comme d'hab et San francisco dans la brume ! le camion est garé perpendiculairement a la rue comme les autres...ya plus qu'à monter ou a descendre ou a trouver le cable car .

Près de 7 000 000 d'habitants avec la périphérie, la ville est célèbre pour sa baie dans laquelle se trouve la prison d'Alcatraz, son Fisherman Warf où les restaurants ouverts proposent du crabe, son cable car, le quartier chinois et ses collines c'est ce que nous allons visiter dare dare...

Chinatown, la plus grande communauté chinoise à l'extérieur de la chine, le quartier grouille dans ses rues étroites, les façades typiques chinoises cachent des boutiques de souvenirs et de bric a brac à foison...

Le cable car...si il est bondé tu t'accroches à l'extérieur mais attention quand il tourne quelle gymnastique !

Le crabe sur le quai...délicieux et pas cher !

Alcatraz ?  fallait réserver 3 jours avant pour la visite pas grave je m'en passerai.

les rues en pente ? on ne lasse pas de les parcourir quand on est fatigué on marche en transversale, ouf  voilà le camion.

La baie ? superbe panorama avec les collines autour, le port de plaisance, le pont au loin...j'ai du rêvé...

Une visite aux caves de Napa la vallée du vin, il est bon le vin californien !

 

  MONTEREY

 

Mercredi 7 aout on met les blousons pour flâner sur la côte jusqu'à Monterey, un sanctuaire pour les lions de mer, ils sont partout sur les rochers dans la baie, la Californie au mois d'aout c'est gla gla...En VW sur le 17 Mile Drive, la rue des millionnaires en dollars...le rêve américain ! les propriétés magnifiques dominent l'océan pacifique dans un cadre sauvage, aurevoir les phoques on retourne dans la fournaise jusqu'à Santa Margarita plonger dans la piscine du camping !

             

 

 

 

YOSEMITE 

 

Dômes de granit et grandes chutes d'eau, 300kms de routes scéniques a travers le parc et les chutes d'eau gigantesques.

ZION

Barstow dans le désert, on a dormi dans un four entre la Route 66 et le Santa Fee Railroad, un pepsi à la main, un train toutes les 10mn, la pub ne ment pas "you have a lot to live, Pepsi has a lot to give" quite right today  ! coca au p'tit dèj il fait trop chaud ! avant de partir pour Las Vegas on remplit l'évier de glace de soda et de lait ! 41° a 8h du matin un vent chaud et sec on attend la nuit pour visiter Las Vegas, un tour aux machines a sous, nous ne pouvons rentrer dans le casino avec un enfant de 4 ans ce sera vite fait , le désert puis une abondance de néons multicolores, puis le désert...

 

A Zion, la Virgin River a creusé une gorge dans la roche rouge, à un endroit la faille est si mince que sur le sentier il suffit d'écarter les bras pour toucher chaque flanc de la montagne. Les rouges, bleus, jaunes et mauves se déclinent sur une roche régulièrement déssinnée.

 

BRYCE

Arriver a Bryce Canyon après la pluie du matin quand le soleil perce et dore les colonnes scultptées par la pluie et le vent,  c'est arriver sur une autre planète...A Zion on se promène au fond de la vallée, à Bryce on ira jusqu'à 2700m d'altitude pour contempler l'amphithéatre des "falaises roses", après une bonne marche les jambes sont lourdes. Les orages, la pluie et le vent continuent l'érosion, le canyon recule vers l'ouest.

LE GRAND CANYON

Lundi 12 aout, 8h départ de Bryce pour le Grand canyon, la nuit était fraîche on a enfilé des chaussettes et bien dormi...89 South direction le Grand Canyon face nord. Il s'étend sur 347kms, a été creusé dans le plateau de Kaibab en Arizona essentiellement par la rivière du Colorado qui était un lac à l'origine, et qui a fini par se frayer un chemin jusqu'à la mer. La profondeur du  Canyon est  de 2377m jusqu'à 2700m, sur la face nord et 2100m sur la face sud...On peut descendre à dos de mules au fond en suivant un trail de 23kms qui conduit à la rivère en une journée. Ce soir, coucher de soleil sur le canyon, feu de bois au milieu des sapins bleus et des biches, m'en rappelle comme si c'était hier...WHOUFFFF

 

En avant pour la face sud, après une baignade dans  le Lake Powell. Le lac artificiel créé grâce à un puissant barage sur le Colorado a 3000kms de rivage et fait 300kms de long, aucune végétation ne l'entoure c'est en plein désert, après la baignade dodo a Flagstaff.

La face sud, le South Rim, est plus spectaculmaire que le Noth Rim. Les bruns, mauves, gris  virent au doré au coucher du soleil et la rivière verte coule en bas. La tribu des Indiens Havasupai vit dans le canyon, il possible de les joindre a pied ou a cheval,  le coeur fait boum boum...c'est trop grand...trop beau...trop spacieux. On a un immense espace au camping du parc avec table, bbq et foyer pour le traditionnel feu de camp...on  s'endort devant les braises


MONUMENT VALLEY, LA RESERVE DES INDIENS NAVAJOS

Leur territoire s'étend sur près de 6 900 000ha sur les états du Nouveau Mexique, du Colorado, de l'Utah et de l'Arizona. Les Navajos sont venus en pick up truck sur le bord de la route vendre leurs colliers de perles et de graines leurs bracelets et bagues argent et turquoise et leurs superbes tapis aux touristes. Les femmes en costume traditionnel travaillent sur place. A Monument Valley on en croisera à cheval, guidant leurs troupeaux de moutons, la principale ressource de la réserve. Respect 

Monument Valley est un désert rouge de 12 000ha avec ça et là des cheminées de grès rose surnommées "left thumb" le pouce gauche, "right thumb" pouce droit ou "elephant feet" pied d'éléphant, ces "pouces" et "pied" géants dominent la vallée qui est le domaine des indiens Navajos. Au lever et au coucher du soleil, les ocres et les ors enveloppent ce site majestueux, la poussière de la Valley s'embrase, le campement est rudimentaire mais grandiose.

Le lendemain vendredi 16 août il fait déjà 40° a 8h du matin on traverse Monument Valley avec le VW,  guettant les orages qui menacent car à l'entrée  on est prévenu la traversée se fait à nos risques et périls au cas où la pluie transforme cette poussière rouge en boue, les cieux sont lourds mais cléments ouf ! je lève les yeux... sur un promontoire rocheux un Navajo à cheval nous salue ! John Wayne est dans le secteur ? non c'est juste pour nous ! respect respect salut l'ami !

MESA VERDE

vendredi 16 août,  10h du matin nous voici aux Four Corners, où une plaque indique que quatre états des US se coupent à angle droit, le Nouveau mexique, le Colorado, l'Arizona et l'Utah, on quitte les Navajos pour la réserve des Ute que nous n'apercevrons pas, midi pique nique a l'entrée de Mesa Verde.

 Créé en 1906 ce parc national de 21 000 ha protège les ruines indiennes datant de 1300 ans. A cette époque des indiens venus d'Asie par le détroit de Bering s'installent  dans la région des four corners et plus tard dans les parois de la montagne à Mesa Verde.

 

Les premiers, "basketmakers" fabriquaient des paniers, chasseurs primitifs ils se tournent vers l'agriculture. Plus tard ils fabriqueront des poteries.

La période des "pueblos" commencent à construire des batiments rectangulaires aux toits plats, construits dans les trous de la falaise pour se cacher de l'ennemi, très bien conservés les pueblos sont témoins de la vie primitive, A la suite de 24 années de sécheresse, les sources tarissent, les récoltes déssèchent les Indiens quittent Mesa verde pour Rio Grande où leurs descendants sont installés encore aujourd'hui.

 

L'Ouest des Etats Unis est resté fidèle à lui même, comme décrit au temps de la conquête de l'ouest, l'espace, la nature vierge sur les milliers d'hectares, des chevaux partout, dans les ranchs les maisons ont des façades en rondins, des parcs nationaux aux campements discrets respectueux de cette nature dont nous nous gavons.

 

Deuxième jour a Mesa Verde, le visitor center et le musée ont une magnifique collection de bijoux, potteries, tapis, fossiles qui retracent la vie des indiens. Après midi repos et marche dans le parc.

ARCHES

Encore une histoire d'érosion par le vent et les pluies dans les couches de sédiments accumulés, compressés, cimentés pour former une roche. Les fossiles de coquillages, les bois pétrifié, les os de dinosaures, le sable, les fossiles de reptiles  forment le grès rose, les couches les plus friables se sont désagrégées créant des arches, certaines sont de plus en plus fragiles et tomberont a leur tour.

La chaleur est insupportable à regret on abrège la visite.

 

 

COLORADO NATIONAL MONUMENT

 

En longeant la route east de Grand Junction à Canon City nous découvrons les gorges profondes creusées par la rivière Gunnison, une route scénique de 30 kms entre 1400 et 1900m d'altitude nous permet de découvrir cette faille impressionnante, coup d'oeil sur la vallée des Highlands. On quitte la zone désertique.

 

BLACK CANYON OF THE GUNNISON

 

 

 

C'est un des plus beaux endroits que nous ayons vu jusqu'à maintenant, je sais on dit ça à chaque fois...on a pris 2  étudiants de Besançon en stop, ils visitent les US par ce moyen pour la deuxième année consécutive. Il a plu toute la journée le Canyon est d'autant plus black!!!

CANON CITY

 

 

 

Le nom de "colourful Colorado" va bien à cet état, c'est vert, montagneux, les prairies de fleurs sauvages succèdent aux vallées verdoyantes parsemées de petites "villes à la campagne" et encore l'immensité de verdure  a perte de vue. A Royal Gorge, le pont le plus haut du monde est suspendu à 300m au dessus d'une gorge étroite, à Monarch Pass le VW monte à 3300m d'altitude on continue en télécabine jusqu'à 4000m , j'ai le vertige, Sabine rigole...

LES MONTAGNES ROCHEUSES

Jeudi 22 août direction Rocky Mountains, à 3kms d'Este où nous avons dormi, à 100kms de Denver dans le Colorado. C'est une série de pics, glaciers 4300 m d'altitude pour certains.  On prend une route sinueuse en terre pour grimper à 3700m en admirant au passage les fôrets de sapins, les moranes des fontes de neige, la toundra, les vallées profondes, encore un paysage grandiose comme chaque jour ! le camping du glacier Basin est spacieux, calme, silencieux, le soleil rougit les montagnes il est temps d'allumer le feu de camp, demain on fera une grande marche.

3jours de repos avant Rocky Mountains. Retour chez les cow boys dans la ville fantôme de Buckskin joe ville du far west reconstituée, lieur de tournage des westerns.La traversée de la verdoyante partie ouest du Colorado nous mène à Central City qui a attiré les chercheurs d'or au 19ème siècle. Les mines d'argent et d'or sont pour la plupart abandonnées, nous ne verrons que les taupinières dans la montagne et le matériel encore sur place. Il reste 219 habitants à Central City, on joue les touristes dans le petit train qui allait autrefois jusqu'à Denver, en passant devant les les maisons des millionnaires qui ont trouvé beaucoup d'or dans la gamelle !

DENVER - NEW YORK

le retour


Samedi 24 août ...back to the East... A Denver on prend la Route 70 East qui traverse les états du Colorado, du Kansas, du Missouri, de l'Illinois, de l'Indiana, de l'Ohio, de Pensylvannie, du New Jersey, et le New York State, les villes de Kansas City, St Louis, Indianapolis, reste plus que 2900kms a faire avant le sweet home...

 

Mardi 27 août 1974 en fin de journée la boucle est bouclée, la plupart des diapos sont déjà dans la boîte aux lettres, on avait posté les pellicules au labo au fur et a mesure du voyage, précieusement conservées elles commençaient à se déteriorer, jeannot les a scannées, les diaporamas qui en résultent ne sont pas de très bonne qualité mais je suis heureuse d'avoir "refait" ce voyage avec toute ma doc d'origine, mon petit cahier rouge où tous les détails étaient notés et les "triptiks"  (carnets de route) que l'Association Automobile Américaine nous avait préparés.

 

les Etats Unis sont faits pour voyager léger on trouve tout partout, le plus souvent  moins cher qu'en Europe, les campings des, comme on appellerait ici, parcs régionaux sont vastes et pas chers, c'est comme faire du sauvage. Si je refaisais ce tour j'acheterais là bas, un van d'occase ou un pick up truck, avec  l'option clim car j'en ai bavé... que je revendrais en partant, dans ce pays tout est possible .